Comment cultiver chez soi la drosera capensis une plante carnivore ?

Il est de coutume de décorer une maison pour y donner vie. Pour une note plus naturelle et pour faire plaisir aux yeux, beaucoup de personnes choisissent de cultiver des plantes en intérieur. Parmi ces cultures de plantes en intérieur, on distingue la culture des plantes carnivores, en particulier le Drosera Capensis.

Les plantes carnivores

Parmi toutes les plantes, que ce soient les plantes d intérieur ou celles d’extérieur, les plantes carnivores se distinguent par leur capacité à capturer des êtres vivants de nature animale et à les digérer pour en extraire des nutriments qui leur manquent dans le sol. Il existe une centaine d’espèces de plantes carnivores dans le monde et on ne cesse d’en découvrir chaque année encore. En Asie, des chercheurs ont pu trouver des cas rares où des animaux de taille relativement grande (des souris et des grenouilles) se sont fait attaquer par des plantes carnivores. Rare parce qu’en général, ces plantes ne s’attaquent qu’aux insectes. Cependant faites attention de ne pas qualifier n’importe quelle plante, de carnivore. Certaines plantes capturent juste des insectes au hasard, mais les plantes qui piègent et capturent des insectes ne sont pas toutes des carnivores. Ils ne sont carnivores que s’ils possèdent les systèmes nécessaires pour effectuer la digestion de l’élément animal et de le décomposer pour en extraire les protéines qui lui sont utiles. D’après la science, ces plantes seraient devenues carnivores lorsque leur milieu naturel n’a pas pu subvenir à leurs besoins en sels minéraux, notamment en Azote. Ces plantes ont donc dû s’adapter morphologiquement et physiologiquement (évoluer) afin d’obtenir cet Azote dans des éléments animaux, et devenant ainsi une sorte d’usine chimique naturel. Pour plus d’informations, cliquez ici.

Le Drosera Capensis

Le Drosera Capensis est une plante un carnivore tropical. Elle appartient à la famille des droséracées, et est originaire d’Afrique du Sud. Comme vous pourriez vous en douter, on en trouve donc principalement en Afrique du Sud, dans la région du Cap plus précisément. Le Cap qui donne le nom « Capensis » à son nom scientifique de Drosera Capensis. Le Drosera quant à lui n’est autre que le genre de cette plante (genre caractérisé par une même mode de capture au simple contact physique). La floraison du Drosera Capensis se fait au mois de juin jusqu’en septembre et elle peut se cultiver tant en intérieur qu’en extérieur. Les caractéristiques de cette plante carnivore sont que c’est une rose violacée de feuillage caduc et de tige de 7 à 30 cm selon la période de floraison.

Conseils pour bien cultiver le Drosera Capensis en intérieur

Tout d’abord, pour cultiver le Drosera Capensis en intérieur, il faut le planter dans un pot capable de le contenir. Comme toute culture d’intérieur, il est nécessaire de veiller à ce que les conditions naturelles extérieures soient correctement remplacées. Puis, il est tout aussi important de connaître les spécificités et besoins de cette plante afin de les combler. Au niveau de la résistance au froid, sa limite est de -5 °C ; il faut donc le maintenir à une température au-dessus de celle-ci. Au niveau de la qualité du sol, il lui faut du tourbe blond pur ou bien du tourbe blond mélangé à 20 % avec du sable. Pour éviter que le sol ne soit compact. Pareillement, ce sol doit être suffisamment acide pour permettre au drosera capensis de vivre et de se développer correctement. De ce fait, veillez à bien mesurer le ph du sol dans lequel vous voulez la planter et de modifier le pH du sol, si nécessaire. Enfin, évitez de mettre en contact votre plante avec des pucerons et des champignons, car ils lui sont nocifs.

Les avantages qui poussent à en cultiver

Comme déjà mentionné au tout début, le drosera capensis est beaucoup utilisé en tant que décoration d’intérieur pour ses caractéristiques, que ce soit sa couleur ou sa taille. En effet, grâce à sa couleur rose violacée vive, elle régale les yeux des amateurs en décoration. Par ailleurs, le drosera capensis possède plusieurs vertus médicinales. Par guérison extérieure, plus précisément le soin de la peau, car son suc frais permet de lutter contre les verrues. Puis par guérison intérieure, c’est à la fois un excellent antitussif, un antiseptique, un antispasmodique, un béchique et un fébrifuge. Il est aussi très recommandé contre les toux sèches ou irritatives, et même contre l’asthme, la coqueluche ou les enrouements. Pour faire court, c’est un excellent remède pour plusieurs maladies. Enfin, il ne présente aucune toxicité pour les doigts et les animaux de compagnie, sans compter qu’il permet d’éliminer d’éventuels insectes de votre maison. Ainsi, en raison de ses bienfaits, la cueillette du Drosera Capensis est interdite dans certains pays comme la France par exemple. Cela étant pour protéger cette plante de l’extinction à cause d’une cueillette abusive voire la destruction de ces plantes sans raison apparente.

Où trouver une serre de jardin pas cher ?
Conseils pratique pour choisir son barbecue