Comment utiliser convenablement la consoude au jardin ?

La consoude officinale

La consoude officinale, du nom scientifique symphytum est un végétal vivace appartenant à la famille des boraginacées. Elle est très prisée dans la permaculture et dans le jardinage biologique de par ses propriétés. Il s’agit aussi de la variété de plantes les plus riches en plusieurs éléments fertilisants nécessaires pour la croissance des plantes potagères. Reste à savoir comment exploiter la consoude dans votre pépinière permaculture biologique. Comment l’utiliser convenablement ? À quelle fréquence l’utiliser et sur quelles variétés de plantes ?

Critère de plantation de la consoude

Avant l’utilisation de cette plante, il convient en premier lieu de privilégier une variété hybride qui ne risque pas d’envahir votre potager. Évitez ainsi de vous procurer des graines de consoude bocking 14, mais uniquement des boutures et des plants. Pour ce faire, il vous est conseillé de calculer la surface de votre jardin pour définir le nombre de pieds nécessaires à planter. Ensuite, il vous suffit d’espacer chaque pied de la plante d’environ 70 centimètres. Vous devez aussi prendre en compte le climat dans votre région afin de déterminer la période idéale pour la plantation. Pour un climat océanique et méditerranéen ayant un caractère plus doux, vous pouvez par exemple la planter au potager pendant l’automne, c’est-à-dire entre septembre et octobre. Pour les autres types de climats, on vous suggère de mettre les plants en permaculture, au début du printemps, plus précisément au mois de mars. Si votre plantation se trouve dans une région avec un climat montagnard, il convient d’attendre le mois d’avril pour commencer la culture de vos plants. Pour plus d’informations sur le mode de culture de la consoude officinale, rendez-vous directement sur www.b-actif.fr.

La fréquence d’entretien des pieds de consoude

La consoude ne demande pas d’entretien spécifique en permaculture, il vous importe simplement de respecter quelques règles d’or. Après l’avoir plantée et pendant la phase d’aménagement du plant qui peut s’étaler sur deux années successives, vous devez prévoir des arrosages réglementaires surtout pendant les jours de canicules. Une période durant laquelle la température peut atteindre 40 degrés à l’ombre. Inutile de vous rappeler que cette plante apprécie largement les zones humides. Après la période de canicule, de par sa fonction racinaire profonde, vous ne devriez plus l’arroser régulièrement, sauf en retour de la forte chaleur et en cas de sécheresse. Ensuite, pour l’entretien de la plante, il convient de prendre en compte la taille et le nombre de récoltes régulières. En effet, plus vous découpez vos plants dans le jardin, plus elle se multipliera.

Technique de récolte de la consoude

Il est tout à fait possible de récolter les feuilles de consoude à certaines reprises dans la saison. Toutefois, il vaut mieux prévoir au moins 4 récoltes par an. Pour ce faire, il vous suffit de morceler à ras de terre toutes les plantes avant la floraison. En respectant bien le mode de coupure, vous apercevez ensuite que vos plants vont repartir dans votre jardin de manière régulière. Ce qui vous permet davantage de maintenir la production des jeunes pousses tout en obtenant des plantes plus robustes. Ce qui est intéressant avec cette plante, c’est que chaque saison de récolte tombe exactement au moment le plus opportun. Autrement dit, de manière à ce que la récolte corresponde à vos besoins au potager. En effet, la première récolte de la plante se fait en début de saison au potager, entre mars et avril. Elle peut également vous être utile dans la production du purin. Ensuite, il vous suffit de la récolter tous les 45 jours, environ un mois et demi. À noter que ces diverses récoltes peuvent aussi être utilisées dans le paillage au potager. À la fin de saison, en septembre, vous pouvez utiliser la consoude comme un activateur de compost.

Les utilisations de la consoude au jardin

Vous n’êtes plus sans savoir que la consoude est un végétal indispensable avec un potentiel fertilisant pour toutes vos plantes au jardin. Elle favorise la production régulière de plusieurs variétés de fleurs, légumes et fruits. Il est également possible d’alterner la plante avec le purin d’ortie pour booster la croissance des plantes et en même temps de les renforcer. Concernant l’utilisation de la consoude officinale dans le paillage, il vous suffit d’utiliser la matière organique de la plante et de la réutiliser pour servir de paillage à vos potagers les plus vigoureux. En outre, vous pouvez incorporer la matière organique dans le sol pour finaliser sa transformation et sa dégradation en minéraux. Ces derniers qui vont être nécessaires pour vos plantes. En fin de saison et pendant la dernière récolte, vous aurez deux types d’utilisations au choix. D’un côté, vous placez la matière organique au sein du compost pour jouer le rôle d’un activateur. De l’autre côté, vous pouvez la déposer en surface du jardin combinée à d’autres plantes du jardin.

Les fleurs du sud de la France
Protéger ses cultures de tomates au potager en choisissant le bon modèle de serre